CV et recrutement des handicapés : l’impossible profil idéal

Le recrutement représente pour les entreprises un enjeu conséquent. Les hommes sont au cœur du fonctionnement de celles-ci qui déploient alors tous leurs moyens pour trouver le mouton à 5 pattes !

Recevoir et trier des centaines de CV pour un seul poste s’avère non seulement fastidieux mais très difficile.

CV et recrutement des handicapés ne sont cependant pas nécessairement incompatibles !

Quelques secondes pour convaincre

L’objectif d’un recruteur est de trouver le profil en adéquation avec le poste proposé. Dans ce contexte, Cv et recrutement des handicapés font rarement bon ménage. Or, que le candidat soit en situation de handicap ou non, ce sont les compétences qui priment.

La première approche du recruteur consiste à analyser le CV du candidat. Qu’il s’agisse d’une candidature spontanée, d’une réponse à une offre d’emploi ou de la chasse de tête. Il ne regardera celui-ci que quelques secondes avant de prendre sa décision. Prospecter davantage ou le mettre dans la corbeille.

Quels éléments attirent l’œil du recruteur ? La présentation du CV bien entendu. Mais aussi le dernier emploi occupé, le niveau de diplôme et le nombre d’années  d’expérience.

Certains éléments sur un CV peuvent dissuader le recruteur d’aller plus loin avec un candidat. Par exemple, des périodes sans emploi non expliquées. Mais aussi une réorientation professionnelle, un CV trop long, etc. En effet, bien souvent le niveau d’exigence est important. Des parcours bien précis sont attendus et les recruteurs disposent d’un temps limité pour accomplir leur mission.

Et si on apprenait à voir au-delà du CV

Un CV atypique n’est pas forcément un CV inintéressant, il peut cacher un potentiel important . Celui-ci peut mériter que l’on prenne le temps de le découvrir. Aujourd’hui, la notion de recrutement sur potentiel se développe et prend tout son sens.

Environ 85 % des handicaps sont acquis au cours de la vie active. Et celà peut donc expliquer une réorientation ou encore un trou dans le parcours. Une personne prétendant à un poste sans diplôme associé aura acquis des compétences en autodidacte. Tel  est souvent le cas de personnes avec autisme. Une personne n’indiquant pas de numéro de téléphone sur son CV est peut-être déficiente auditive. Un CV avec une mise en page trop simple pourrait bien être celle d’une personne non voyante.

Le recrutement des handicapés, une affaire de spécialistes

Ethik Connection, agence conseil diversité, propose aux entreprises de les accompagner dans le recrutement de travailleurs handicapés. Ses experts prennent alors le temps nécessaire de voir plus loin que le CV. Et de comprendre le parcours de chacun. Un recrutement sur mesure et adapté au besoin de chaque entreprise avec un accompagnement clé en main.