Alternance et recrutement des handicapés : un demi-million d’opportunités

Le début du printemps annonce le retour des beaux jours mais pas uniquement ! En entreprise et pour les départements Ressources Humaines, il marque également le lancement des campagnes d’alternance. Or, alternance et recrutement de handicapés sont rarement synonymes.

Mais elle peut devenir un réel levier d’intégration. Et de détection des potentiels pour de nombreuses entreprises. Sous la forme d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, les entreprises signent près de 500 000 contrats en France en 2016. Un chiffre en augmentation par rapport à 2015.

 Alternance et handicap : les avantages

L’alternance et le recrutement de handicapés représentent également une opportunité dans le cadre de la mise en œuvre de politique handicap. En effet, le législateur prévoit la possibilité de conclure un contrat en alternance (professionnalisation ou apprentissage) spécifique. Il n’aura pas de limite d’âge pour les personnes disposant du statut de travailleur handicapé. Cette mesure représente un grand intérêt. Notamment quand on sait que 51 % des personnes reconnues handicapées ont un niveau Brevet contre 31 % pour l’ensemble de la population.

Des aides financières spécifiques

Ainsi, les entreprises intègrent l’alternance, depuis plusieurs années, dans leur politique handicap. Elle est alors une mesure phare favorisant l’inclusion des travailleurs handicapés. Les aides financières pour l’embauche de travailleurs handicapés en alternance incitent également les entreprises à suivre cette voie. Cette mesure représente donc une belle opportunité pour l’ensemble de parties !

Dépasser la notion d’alternance avec une promotion dédiée

Malgré tout, les entreprises ne parviennent pas toujours à répondre à cet objectif d’insertion via l’alternance. Ce constat s’explique par une inadéquation entre les offres et les profils des travailleurs handicapés. Ou en raison de difficultés dans la mise en accessibilité des parcours de formation.

Il faut donc se questionner sur les innovations possibles dans le champ de l’insertion de personnes handicapées via l’alternance.

L’une des solutions envisage de créer une promotion dédiée pour votre entreprise. Il s’agit alors de constituer une promotion d’alternants sur une formation visant à acquérir des compétences recherchées, voire propres à l’entreprise. Et celle-ci permettra d’envisager des recrutements pérennes à son terme.

Déterminer les besoins et les opportunités

Pour ce faire, il est nécessaire d’analyser les besoins en alternance. Ceci afin d’identifier des métiers représentant une demande importante. Ils permettront d’envisager la mise en place d’une promotion de formation en alternance. De plus, il faudra sélectionner la formation pertinente ou créer un cursus personnalisé à vos métiers. Et cela en partenariat avec un organisme de formation professionnelle ou une école.

Faire appel à des spécialistes

Un tel projet permettrait d’envisager des recrutements plus importants à l’issue de l‘alternance. Et de prévoir plus facilement des actions d’accompagnement adaptées tout au long du cursus de formation.
Ce type de projet nécessite bien souvent un accompagnement pour sa mise en œuvre et sa coordination, les équipes de l’agence Ethik Connection, agence conseil diversité, se tiennent à votre disposition pour co-construire vos projets de recrutement des handicapés, en alternance ou non.